COP21 : pourquoi tout le monde se fiche de l’écologie

http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/cop21/cop21-pourquoi-tout-le-monde-se-fout-de-l-ecologie_1076069.html

Francetv info a interrogé le philosophe Dominique Bourg pour comprendre notre inaction individuelle face à l’état de la planète.

Ce qui semble faire réagir le genre humain, c’est un danger perceptible, évident et immédiat. Or, avec les affaires d’environnement, on se trouve confrontés à un type de danger auquel l’évolution ne nous a absolument pas préparés. Les problèmes d’environnement sont distants, dans le temps et dans l’espace (du moins le croit-on).

Deux degrés : quelques objectifs concrets qui correspondent à ce seuil

Two degrees: some concrete objectives that correspond to this threshold

http://manicore.com/documentation/articles/echos_juin2015_regle_trois.html

ENVIRONMENT  21 juin 2015  [25]

Avec environ 1.500 GW (l’équivalent de 1500 réacteurs nucléaires) de centrales à charbon et 800 GW de centrales à gaz dans le monde, l’électricité pèse 25% des émissions mondiales.

La planète compte plus d’un milliard d’engins roulants, volants et naviguant (15% des émissions) : 2°C supposent ne rien vendre d’autre, dès demain ou presque, que des voitures à 1 ou 2 litres aux 100, des camions à 10 litres, et des bateaux à voile ou nucléaires.

L’industrie pèse 15 % du total, les 4/5è venant des matériaux de base (métallurgie, chimie, ciment, papier…).

L’agriculture représente près de 30% des émissions, le bétail étant directement ou indirectement à l’origine de l’essentiel : il faudra manger moins de grosses bêtes.

Enfin, nous avons plus d’une centaine de milliards de mètres carrés de logements et bureaux de par le monde : tout rénover demande environ une année de PIB mondial.

Mais combien de dirigeants ont compris que c’était cela, l’économie des 2°C ?

With approximately 1,500 GW (the equivalent of 1,500 nuclear reactors) of coal plants and 800 GW gas power plants in the world, electricity weighs 25% of global emissions.

The planet has more than one billion wheeled, flying and sailing vehicles (15% of emissions): 2°C assume not selling anything else, from tomorrow or so, than cars with 1 or 2 liters per 100km, trucks with 10 liters and sailing or nuclear boats.

The industry is worth 15% of the total, 4/5 from basic materials (metals, chemicals, cement, paper …).

Agriculture accounts for nearly 30% of emissions, cattle being directly or indirectly responsible for the essential: we will have to eat fewer large animals.

Finally, we have over a hundred billion square meters of housing and offices around the world, to renovate everything takes about a year of global GDP.

But how many leaders have understood that it was that, the economy of 2°C?

7 Epic Droughts Devastating the Planet

7 sécheresses interminables dévastent la planète

peakoil.com/enviroment/7-epic-droughts-devastating-the-planet

ENVIRONMENT  June 6, 2015  [24]

1. Australia’s one-in-a-thousand-year drought
2. Spain imports water by ship
3. Northern India’s groundwater loss can be seen from space
4. The dark side of China’s boom
5. Mesopotamian nightmare
6. Southeastern Brazil on the brink
7. Turning now to California

L’Australie fait face à une sécheresse qui n’arrive qu’une fois tous les mille ans
L’Espagne importe de l’eau par bateau
Les pertes de la nappe phréatique en Inde du Nord peuvent êtres vues de l’espace
Le côté sombre du boom économique chinois
Le cauchemar de la Mésopotomie
Le sud-est du Brésil au bord de l’eau
Au tour de la Californie

Genetically Modified Mosquito Sparks a Controversy in Florida

Un moustique génétiquement modifié déclenche la polémique en Floride

http://e360.yale.edu/feature/genetically_modified_mosquito_sparks_a_controversy_in_florida/2883/

ENVIRONMENT  04 Jun 2015  [23]

When people think of genetically modified organisms, food crops like GM corn and soybeans usually come to mind. But engineering more complex living things is now possible, and the controversy surrounding genetic modification has now spread to the lowly mosquito, which is being genetically engineered to control mosquito-borne illnesses.

Lorsque l’on pense aux organismes génétiquement modifiés, ce sont les plantes, comme le maïs génétiquement modifié, qui viennent à l’esprit. Mais concevoir des choses vivantes plus complexes est aussi possible, et la polémique entourant ces transformations génétiques s’est étendue à l’humble moustique, que l’on modifie génétiquement pour contrôler certaines maladies que ces bestioles transmettent.

The Montreal Protocol on ozone-depleting substances is already saving your skin

Le protocole de Montréal sur les substances destructrices de la couche d’ozone est déjà en train de sauver notre peau

http://www.treehugger.com/natural-sciences/montreal-protocol-on-ozone-depleting-substances-already-saving-your-skins.html

ENVIRONMENT May 26, 2015 [22]

Our problem with ozone holes is far from solved. Just last fall, the hole over Antarctica was big enough to swallow North-America… But recent research is showing that this is nothing compared to what we would be facing if not for the Montreal Protocol that went into effect in 1987. Thanks to this international effort to control ozone-depleting substances, 1993 was the peak of their concentration in the atmosphere and they’ve been falling ever since.

Notre problème concernant la destruction de la couche d’ozone est loin d’être résolu. L’automne passé, le trou dans la couche d’ozone au-dessus de l’antarctique était assez grand pour avaler l’Amérique du Nord… Mais une étude récente montre que cela n’est rien comparé à ce que nous aurions dû affronter sans le protocole de Montréal signé en 1987. Grâce à cet effort international pour contrôler les substances destructrices de la couche d’ozone, le pic de concentration dans l’atmosphère de ces substances a été atteint en 1993 et depuis lors leur présence n’a fait que diminuer.

Honeybee Collapse is the Result of Their Enslavement in Industrial Monocultures

La disparition des abeilles est le résultat de leur assujettissement aux monocultures industrielles

http://fromfilmerstofarmers.com/blog/2015/may/honeybee-collapse-is-the-result-of-their-enslavement-in-industrial-monocultures/

ENVIRONMENT May 19th, 2015 [22]

Since these monoculture fields are essentially floral deserts for most of the year, to a large extent various native insects – wild pollinators – are similarly unable to exist amongst the dearth of flowers. In fact, there are now parts of China where bees have already gone extinct, requiring apple orchards to employ between twenty and twenty-five people to pollinate a hundred trees, something wild pollinators or a couple of hives worth of bees would normally be able to do.

Comme ces champs de monoculture sont la plupart du temps de véritables déserts floraux, de multiples pollinisateurs indigènes, appelés pollinisateurs sauvages, sont incapables de survivre dans cette pénurie de fleurs. En fait, il y a maintenant des régions en Chine où les abeilles ont déjà complètement disparu, obligeant les propriétaires de vergers à utiliser entre vingt et vingt-cinq personnes pour polliniser une centaine d’arbres. Chose que des pollinisateurs sauvages ou deux ou trois ruches auraient été normalement capables de faire.